11 lieux secrets à voir à Santa Monica

Santa Monica, plage par excellence de Los Angeles, est vraiment une destination en soi. Célèbre pour sa plage, ses palmiers et sa jetée, c’est une excellente base pour explorer le monde sans fin de Los Angeles. Voici quelques-uns de ses trésors cachés à dénicher pourquoi pas à vélo, la ville étant particulièrement bien dotée en pistes cyclables et autres spots de location de petites reines dont le Santa Monica Bike Center, qui propose aussi des excursions à vélo guidées, est le fleuron.

1
La fin de la route 66

La route 66, appelée route Mère par John Steinbeck, termine son parcours de 3950 kilomètres sur la jetée de Santa Monica.  Cette illustration nostalgique d’une Amérique disparue est commémorée par le panneau "End of the Trail",  inauguré en 2009. Dan Rice, spécialiste enthousiaste de la route 66, est à l'origine du panneau. Il tient un kiosque de souvenirs "Route 66 to Cali" à proximité.
Il faut tout de même rappeler que certains historiens positionnent le terminus officiel de la route 66 à l’angle de 7th Street et Broadway, ou au croisement d’Olympic et de Lincoln Boulevards, dans Downtown L.A. Le terminus de la Route au bord du Pacifique a tout de même une autre gueule, que ce soit sur le plan esthétique ou celui du rêve…

blog-usa-californie-santa-monica-route-66

2
L'International Chess Park

Juste au sud de la jetée, tout près des terrains de volley, les échiquiers en plein air de l’International Chess Park voient s’affronter les locaux et des joueurs du monde entier. Pensez à amener vos propres pièces… Si la place n’est pas déjà prise, venez à plusieurs ou enrôlez des volontaires sur place, et amusez-vous avec l’échiquier à échelle humaine peint sur le trottoir. Vous pouvez aussi vous contenter d’observer les parties en cours, ça prend sans doute moins la tête.

blog-usa-californie-santa-monica-chess-park

3
Muscle Beach

On croit souvent que Muscle Beach se trouve à Venice Beach. Et pourtant, c'est bien à Santa Monica qu'elle s'installa d'abord dans les années 30. Le climat idéal, le goût pour ce que l’on appelait alors la culture physique, et l’influence des canons de beauté hollywoodiens la vit fréquentée très tôt par les cascadeurs, lutteurs et autres acrobates employés par les studios. Les puritaines années 1950 eurent raison des tenants locaux du mens sane in corpore sano, et le site fut fermé en 1958.
En 1989, Santa Monica réorganisa le site originel qui vit dès le lors le retour des gymnastes jeunes ou moins jeunes et autres athlètes bodybuildés obsédés par leur corps au voisinage de la célèbre jetée…

blog-usa-californie-santa-monica-muscle-beach

4
Les Singing Beach Chairs

Si l’art public est partout présent dans les rues de Santa Monica, l’une des œuvres les plus marquantes et les plus populaires se trouve à même le sable. Les Singing Beach Chairs (les chaises musicales de la plage) ont été installées sur la plage par l’artiste Doug Hollis en 1987. Entre le Pier et Pico Boulevard, on ne peut pas les manquer. Faites d’acier et d’aluminium, c’est le vent qui les fait chanter quand il souffle dans leurs tubulures. On peut s’y asseoir au moins à deux pour profiter de la stéréo éolienne…

5
Bergamot Station

Accueillant jadis les trains à vapeur puis les trams du Pacific Electric de 1873 à 1953, Bergamot Station, entre la I-10 et Olympic Boulevard, est le témoin de l’histoire du transport public de Los Angeles. Elle doit son nom à la fleur qui fleurit toujours assez miraculeusement dans le secteur.
En 1989, la ville acquiert Bergamot Station pour en faire une galerie d’art mettant en valeur des œuvres constituées de composants industriels. Le site attire aujourd'hui plus de 600 000 visiteurs par an. Juste retour des choses, une nouvelle station de la ligne de métro Expo Line, reliant à terme Downtown L.A. à Santa Monica via Culver City, devrait être inaugurée à proximité sous le nom de 26th Street/Bergamot.

6
Farmer’s Markets

Si le marché de Los Angeles du côté des La Brea Tar Pits est très réputé, on n’en trouve pas moins de quatre, rien qu’à Santa Monica ! Le samedi, deux opèrent dans Downtown, l’un sur Arizona Avenue entre Second et Third Streets, et l’autre sur Virginia Avenue. Main Street a le sien le dimanche.
Le Farmer’s Market du mercredi voit débarquer les grands chefs venant y faire leur marché. Certains trustent les plateaux télé, ce qui crée une certaine animation et stimule le passage des people. Même si vous n’avez pas besoin de remplir votre frigo, la balade est sympa et dépaysante et vous trouverez de quoi confectionner un sandwich pour le pique-nique sur la plage ou un food truck en maraude pour vous sustenter.

7
L'Annenberg Community Beach House

Cours de natation, entraînement au volley-ball, séances de yoga, musique de chambre ou danse, on trouve de tout dans le domaine culturel ou sportif à l’Annenberg Community Beach House.
Bordant la plage, c’est le site originel de la somptueuse demeure offerte par le magnat de la presse William Randolph Hearst à sa maîtresse, l’actrice Marion Davies au début des années 1920. Avec ses 110 pièces et sa piscine de marbre, elle recevait la crème de la crème hollywoodienne lors de fastueuses réceptions avant de devenir l’Oceanhouse Hotel puis le très select Sand and Beach Club. Aujourd’hui l’accès à l’Annenberg Community Beach House qui a sauvegardé la piscine d’époque et la maison des invités, rouverte en 2009, est heureusement beaucoup plus démocratique.

blog-usa-californie-santa-monica-annenberg-beach-house

8
Museum of Flying

C’est Donald Douglas Junior himself qui inaugura le musée en 1979. Déplacé en 1989 en lisière sud de l’aéroport, il vit sa collection d’avions évoluer et fut doté d’un monument dédié au DC3, sans doute le plus célèbre avion Douglas de tous les temps, rendant ainsi hommage à la tradition aéronautique californienne. On y trouve aussi une réplique d’un Lockheed Vega, l’avion à bord duquel Amélia Earhart disparut lors de sa tentative de tour du monde.
Attention, ne suivez pas les panneaux indicateurs situés sur Ocean Park Boulevard, ils mènent à l’ancienne adresse du musée…

blog-usa-californie-santa-monica-museum-of-flying

9
Basement Tavern

Boiseries sombres et coussins verts caractérisent ce speakeasy de la Prohibition au sous-sol d’une ancienne demeure victorienne de 1892 recyclée en lieu de réception notamment pour des mariages, The Victorian on Main Street.
Kyte House, la maison d’origine de style Queen Ann été transportée à son emplacement actuel en 1973. On y vient pour une bière, un verre ou une cocktail un peu plus corsé pour accompagner sans état d’âme quelques amuse-gueules ou même un burger. Avec un peu de chance, vous tomberez un soir de musique live. Ici l’Happy Hour dure jusqu’à 20h tous les soirs sauf le dimanche. Mais, il vaut mieux arriver de bonne heure, les réductions attirant la foule malgré Delia, le fantôme qui hante les lieux et a donné son nom au cocktail maison. Le Delia’s Elixir est composé de bourbon, jus d’agave, de framboises et de citron. De quoi très certainement voir des fantômes…

blog-usa-californie-santa-monica-basement-tavern

10
The Georgian Hotel

Ouvert en 1933, à l’apogée de l’art déco, l’hôtel est sans doute l’un des tout premiers gratte-ciel de la plage avec ses huit niveaux. Lors de la Prohibition, le speakeasy du Georgian était le lieu de rencontre du tout Hollywood. Des stars comme Charlie Chaplin, côtoyaient les gangsters venus en villégiature comme Bugsy Siegel. Clark Gable, alors marié à une autre retrouvait secrètement Carole Lombard loin des caméras. Après une longue période de déclin, l’hôtel fut totalement rénové et relancé en 2000. Aujourd’hui, vous risquez de croiser Robert De Niro, Al Pacino, Robert Downey Jr, Nicolas Cage, Oliver Stone ou Arnold Schwarzenegger… Si le prix des chambres est assez dissuasif, on peut au moins jeter un coup d’œil aux élégantes arcades du lobby voire déguster un cocktail au bar en souvenir du bon vieux temps…

11
McCabe's Guitar Shop

Spécialisé dans les instruments de musique folk, ce magasin se transforme régulièrement en salle de spectacle le temps d’un concert. C’est assez intime car la capacité est limitée à 150 personnes. Ouvert en 1958, le magasin s’est très vite autoproclamé "la meilleure boutique de guitares à l’ouest du 405 Freeway"…
Des centaines d’"objets à corde" comme le dit sa pub sont exposés sans chichis, pendant aux murs ou au plafond comme de vulgaires jambons dans un bar à tapas des Ramblas. Mandolines, bouzoukis, cithares, dulcimers, violons, ukulélés, banjos et guitares attendent de trouver preneur. La liste des musiciens qui y ont joué laisserait baba n’importe quel rédacteur en chef de Rock & Folk. Si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi y prendre des leçons en vous inscrivant à leurs stages…

blog-usa-californie-santa-monica-mccabe-guitar-shop

 

Nos adresses à Santa Monica
Santa Monica Bike Center, 1555 2nd St, Santa Monica, CA 90401, Tél. : +1 310-656-8500
66 to Cali, Santa Monica Pier
Bergamot Station, 2525 Michigan Avenue
Annenberg Beach House, 415 Pacific Coast Hwy, Santa Monica, CA 90402, Tél. : +1 310-458-4904
Museum of Flying, 3100 Airport Ave, Santa Monica, CA 90405, Tél. : +1 310-398-2500
Basement Tavern, 2640 Main St, Santa Monica, CA 90405, Tél. : +1 310-396-2469
Georgian Hotel, 1415 Ocean Ave, Santa Monica, CA 90401, États-Unis, Tél. : +1 310-395-9945
McCabe's Guitar Shop, 3101 Pico Blvd, Santa Monica, CA 90405, Tél. : +1 310-828-4497
© photo principal : Jamie Williams / California Travel and Tourism Commission ; © photos article de haut en bas : Carol M. Highsmith / California Travel and Tourism Commission ; Santa Monica Convention & Visitors Bureau ; Santa Monica Convention & Visitors Bureau ; Annenberg Community Beach House ; Museum of Flying ; Basement Tavern ; McCabe’s Guitar Shop