4 musées insolites

À peu près à mi-chemin des parcs nationaux de Yellowstone et Glacier, Butte est un lieu d’étape pratique lors de vacances aux Etats-Unis, quasiment au croisement des Interstates 15 et 90. C’est surtout un arrêt incontournable tant la ville fourmille de trésors. Les quatre musées que nous avons sélectionnés sont un excellent point de départ pour goûter l'atmosphère inimitable de Butte, Montana.

Une maison et ses dames

blog-montana-butte-dumas-brothel-museum

L’une des adresses les plus originales est l’ancien Dumas Hotel, jadis l’un des plus fameux bordels du Red Light District de la ville. Propriété de deux Canadiens français, il fut inauguré en 1890 pour ne fermer ses portes qu’en 1982 après 92 ans de bons et loyaux services en toute illégalité, évidemment un record du monde dont les Américains sont toujours prêts à s’enorgueillir…
Cela ne l’avait pas empêché d’être officiellement classé au National Register of Historic Places dès 1972 en tant que "bordel en activité" (sic). Derrière sa façade en brique rouge, ses deux niveaux abritaient 43 chambres de divers types, de la simple paillasse en sous-sol à la suite de luxe, tandis que des souterrains permettaient de s’échapper incognito en cas de descente de police (qui en général donnait un coup de fil avant).
Devenu le Dumas Victorian Brothel Museum, meublé de tout un bric-à-brac instructif autant qu’amusant, évidemment hanté, on vous y explique que tout l’hôtel, comme les mines de Butte, fonctionnait 24 heures sur 24, grâce aux charmes tarifés des dames de petite vertu. On estime qu’un million de visiteurs y sont passés mais l’histoire ne dit pas si la devise de l’établissement était "un pour tous, tous pour un".

Souvenirs du Céleste Empire

Le Mai Wah Museum raconte l’histoire de la présence chinoise à Butte. Entre 1850 et 1940, au moins 250 000 Chinois arrivèrent aux États-Unis. Après s’être établis sur la côte du Pacifique, ils investirent l’intérieur des terres. Travailleurs et commerçants, on les retrouvait partout et pas seulement comme blanchisseurs ou gérants de fumeries d’opium, clichés abondamment repris dans les westerns.
Le musée gère deux immeubles contigus, le Wah Chong Tai Company et le Mai Wah Noodle Parlor. Ce sont les vestiges les mieux conservés de la présence chinoise à Butte. À la fois restaurant et magasin général, poste et banque, c’était aussi un centre d’échange et de réunion. On y venait pour faire des affaires, chercher un travail ou un logement, discuter politique, etc.

Piccadilly Circus

Nous tombons quasiment par hasard sur ce Piccadilly Transportation Memorabilia Museum. Il expose des objets amassés par un collectionneur éclairé : voitures vintage, une incroyable collection de plaques minéralogiques, de panneaux routiers, d’enseignes publicitaires du monde entier, des souvenirs liés au métro ou au train, ainsi qu’une belle réplique de station-service des années 1920 équipée de pompes à essence d’époque. Il est gratuit mais il est sympa de laisser une petite donation. Ici, les musées ne bénéficient pas de subventions…

Le Montana Auto Museum
Le Montana Auto Museum

Montana Auto Museum

Situé dans le même bâtiment que le Old Prison Museum (les évadés auraient trouvé ça bien pratique !), on trouve le Montana Auto Museum exposant plus d’une centaine de voitures anciennes de 1855 (une charrette de pionniers mormons !) à 2001, avec mention particulière pour les belles américaines des années 50. Dommage que l’exiguïté des lieux oblige à une exposition trop serrée.

Les musées insolites du Butte
Dumas Brothel Museum, 45 E. Mercury Street, Butte
Mai Wah Society Museum, 17 W. Mercury Street, Tél. : 406 723-3231
Piccadilly Transportation Memorabilia Museum, 20 W. Broadway, Tél. : 406 723-3034
Montana Auto Museum, 1106 Main Street, Deer Lodge, Tél. : 406-846-3111
© photo principale : Richard Gibson ; © photos article de haut en bas : Acroterion / Wikimedia Commons ; Visit Montana