Escale à Blanding, Utah

Blanding doit son nom à la lubie d’un millionnaire mégalo de la côte est, Thomas Bicknell, qui en 1915 annonça qu’il offrirait une bibliothèque à la ville qui changerait son nom pour le sien. Ce n'est pas une ville, mais deux qui répodirent à l'offre. Celle de Thurber devint Bicknell, celle de Grayson prit le nom de son épouse : Blanding. Le fond bibliothécaire fut du coup divisé en 2 ! Ce n'est pas pour visiter celle-ci qu'on s'arrêtera dans ce patelin mormon  mais pour rayonner dans la région qui est absolument magnifique.

À voir à Blanding

Le Edge of the Cedars State Park est une intéressante combinaison de musée local et de ruines d’un vrai pueblo anasazi, les premiers occupants de la région sur l’origine desquels les archéologues continuent de se disputer. À la différence de nombreux sites archéologiques des Four Corners, on peut y découvrir de plus près l’intimité des précolombiens. Nous nous sommes aussi amusés à descendre dans une kiva (chambre cérémonielle semi-souterraine) par une échelle à l’ancienne en se prenant pour Indiana Jones. Plus sérieusement, on y trouve la plus importante collection de poterie préhistorique de la région des Four Corners, le seul endroit des Etats-Unis marquant la frontière de quatre états, Arizona, Colorado, Nouveau Mexique et Utah.

Ruines du Edge of Cedars
Ruines du Edge of Cedars

Les passionnés de préhistoire ou de blockbusters passeront un moment au Dinosaur Museum of Blanding. Y sont exposés des reproductions de dinosaures, complets ou en squelettes, et des fossiles, des œufs et même de la peau ! Les cinéphiles apprécieront la galerie consacrée aux dinosaures vedettes de cinéma, le History Hall of Hollywood Dinosaur Movies, du cinéma muet jusqu’aux films les plus récents. L’Amérique ne remerciera jamais assez Steven Spielberg !

Le musée des dinosaure de Blanding
Le musée des dinosaure de Blanding

 

Les "dents du peigne"

Le Comb est facilement accessible par la Route 95, la Bicentennial Highway achevée en 1976 année du bicentenaire des Etats-Unis, qui permet en venant de Blanding de le traverser pour rejoindre Natural Bridges National Monument et le nord du Lac Powell à Hite Marina. C’est une muraille rouge trouée de plusieurs canyons tourmentés et surplombant la steppe de 300 mètres. S’étirant sur 120 km du nord au sud, elle était pour les Navajos la colonne vertébrale de la Terre et l’une des quatre pointes de flèche protégeant leur territoire. Les sommets des Bears Ears (les oreilles d’ours) en marquent la limite nord.

La chaîne du Comb Ridge
La chaîne du Comb Ridge

 

Des ruines à gogo en plein désert

Nous avons ajouté d’autres sites précolombiens à notre collection personnelle en allant jusqu’au méconnu mais très beau Butler Wash Ruins, un autre site du XIIIe siècle, environ 14 miles au sud de Blanding, accessible par la Route 95. Habitations, entrepôt, kivas rondes et carrées abrités sous trois alcôves d’un canyon du Comb Ridge ont été très partiellement restaurés et sont accessibles par un sentier long de un mile parfois assez pentu. Il est indispensable d’emmener à boire ! N’écoutant que notre courage, nous avons poussé jusqu’aux ruines de Mule Canyon, un petit village anasazi de 12 pièces vieux de près de 800 ans dans un environnement sauvage. Le BLM (Bureau of Land Management) gérant ces sites a surmonté la kiva d’un abri pour la protéger, tant pis pour le pittoresque…

Butler wash ruins
Butler wash ruins

Pour y accéder, nous avons du emprunter pendant 400 mètres la SJ263 partant sur le côté nord de la 95, environ 19 miles à l’ouest du carrefour entre 95 et 191, on vous précise tout ça car pour notre part nous nous refusons à utiliser un GPS qui ne fonctionne pas toujours dans ces coins isolés. Le site en vaut vraiment la peine, notamment parce qu’il est très peu fréquenté à l’inverse des grands sites comme Mesa Verde ou Canyon de Chelly dans une moindre mesure.

On peut dire que dans un rayon de 50 miles autour de Blanding, chaque canyon ou chaque falaise abrite des signes de vie des Anasazis… Les très bons marcheurs pourront aussi découvrir les canyons perdus de Dark Canyon et de Grand Gulch Primitive Area, une trentaine de miles à l’ouest de Blanding, de part et d’autre de Natural Bridges National Monument, une autre icône de la région, décidément inépuisable.

 

Nos adresses

Edge of the Cedars State Park
660 West 400 North

Dinosaur Museum of Blanding
754 South 200 West

Nos idées de voyage dans l'Utah : ici

© photo principale : Anthony Quintano © photos article de haut en bas : n° 2 Rob Lee, 3 Teofilo, 4 SQFP Info, 5 LostDogPhotos