Tous fous de food trucks

Dans la rue, sur les parkings, devant un musée ou sur une place, lors d’une manifestation en plein air, il est quasiment impossible de ne pas remarquer les food trucks (littéralement camion à bouffe) qui sillonnent les villes américaines depuis quelques temps au point d’être désormais intégrés au lexique urbain américain.

Des cow-boys à Mark Zuckerberg : petite histoire du food truck

 

Hibachi Heaven propose ses spécialités japonaises aux New Yorkais affamés.
Hibachi Heaven propose ses spécialités japonaises aux New Yorkais affamés.

Précédés par leurs ancêtres, le chuckwagon – la cuisine roulante qui accompagnait les cow-boys on the range – ou le marchand de glace des stations balnéaires du bon vieux temps, les food trucks, dont le look est parfois plus soigné que leur cuisine, accompagnent le rythme de vie plus ou moins trépidant des Américains.

Le ras-le-bol des fast-foods produisant du burger à la chaîne, l’obésité galopante et l’omniprésence de Facebook et Twitter dans la vie quotidienne, faisant ou défaisant le succès, ont favorisé le développement du phénomène, qui suppose d’être informé en temps réel, voire de pouvoir commander à l’avance pour ne pas subir les files d’attente ou le mauvais temps. On trouve d’ailleurs aujourd’hui des applications idoines pour smartphone.

Les food trucks en route pour le succès

Uncle Gussy est le roi de la cuisine traditionnelle grecque.
Uncle Gussy est le roi de la cuisine traditionnelle grecque.

Ces camions représentent une façon très amusante, relativement économique autant que très locale de se sustenter au hasard de ses pérégrinations. Il est bien entendu que la formule est conçue pour manger sur le pouce, pour s’offrir un pique-nique de rue. C’est la raison pour laquelle, sandwichs, burgers, pizzas, tacos, soupes ou salades se taillent la plus grande part du gâteau.

Certains chefs se piquent de diététique, autre grande tendance actuelle aux États-Unis et proposent une cuisine équilibrée. De manière générale, on trouvera une variété incroyable de thématiques, influences et styles, du quasi gastronomique au simplement roboratif en passant par toutes les déclinaisons ethniques. Miam !

Vous pourrez aussi vérifier le vieil adage annonçant que "les routiers sont sympas" car la formule n’empêche pas la convivialité…

Coup de frein aux food trucks

Un peu victime de son succès (c’est devenu tellement tendance que la mode a traversé l’Atlantique, et que nos baraques à frites se rebaptisent food trucks à leur tour), la vogue du food truck suit les mêmes aléas que n’importe quel autre business.

De nombreuses municipalités, plus ou moins de bonne foi, commencent à leur mettre des bâtons dans les roues, c’est le cas de la dire, pour des raisons d’hygiène, de conformité, de stationnement, etc. Ces tracasseries administratives ont le soutien des restaurants classiques qui voient cette concurrence forcément low cost d’un mauvais œil. Dire qu’on est au pays de la libre entreprise…

  • Christophe

    C’est vraiment une super idée, surtout pour les heures de repas entre midi et deux. Je pense qu’en France c’est un concept qui pourrait bien fonctionner aux alentours des bureaux, je serai le premier client !