Gettysburg 1/10

Les commémorations du cent cinquantenaire de la guerre de Sécession qui se déroulent jusqu’en 2015 sont l’occasion de comprendre pourquoi il vous faudra inclure dans vos pérégrinations américaines, la visite de l’un de ces grands champs de bataille qui virent s’affronter les Bleus et les Gris.

L’apogée de la guerre civile

Le voyage à Gettysburg est pour chaque Américain un pèlerinage au cours duquel il marchera sur un sol sacré, quasi sanctifié par le sang des belligérants, de ce qui est considéré comme la plus importante bataille de cette guerre.

Protégé très tôt par l’association des anciens combattants puis classé parc national, le site, réparti au nord et au sud de la localité, a remarquablement peu changé depuis ces trois jours fatidiques du 1er au 3 juillet 1863. Tout y est fait pour comprendre et apprécier les mouvements de troupes et se recueillir devant la litanie de monuments rendant hommage aux unités des deux camps. Routes et chemins approchent au plus près les lieux hautement significatifs comme Devil’s Den ou Little Round Top. Le Cyclorama restauré raconte le déroulement de la bataille en détail, le musée diffusent un film dont le commentaire est dit par Morgan Freeman… On a du mal à imaginer que cette campagne paisible et bucolique fut le théâtre de combats acharnés, laissant sur le carreau près de 51 000 victimes.

L’endroit le plus étonnant est le site de la fameuse charge de Pickett du nom de l’officier sudiste qui lança, le dernier jour, un assaut désespéré contre les forces de l’Union retranchées sur la crête de Cemetery Ridge et perdit 50% de sa division en quelques minutes. Ce moment épique - allait marquer les générations suivantes comme William Faulkner l’écrivit dans L’Intrus. Le lendemain, le 4 juillet, Vicksburg tombait sur le front Ouest, c’était la fin des espoirs de Lee en Pennsylvanie, le début de la fin pour le Sud.

Le 19 novembre 1863 au Soldiers National Cemetery, Abraham Lincoln donnait l’un de ses plus fameux discours, la Gettysburg Address que tous les écoliers américains se doivent d’apprendre par cœur. 

© photo principale : Fotoseeker

 

Mes conseils pour visiter Gettysburg

Le parc national de Gettysburg se situe à environ 90 minutes au nord-est de Philadelphie, à proximité du pays Amish et il est donc facile de l’inclure dans un périple dans cette région des États-Unis. Je vous conseille d’y passer au minimum une demi-journée.
Allez-y entre avril et octobre, de nombreuses manifestations et reconstitutions en costumes y ont lieu.
L’anniversaire de la bataille est le prétexte de réunions monstres de clubs de "reconstitueurs" assurant veillées d’armes, bivouacs et démonstrations militaires assez époustouflantes.
De manière plus classique, on peut aussi suivre les visites guidées (en anglais) accompagnées par des rangers spécialistes.