Évelyne, notre Spécialiste à Yosemite

S’EST RETROUVÉE LÀ-BAS… pour suivre son mari.

AIME… les grands espaces, les cieux étoilés, et San Francisco toute proche.

DÉTESTE… les zones commerciales et le coût de l’hébergement sur les campus.

L’interview « 3, 2, 1, partez ! »... de Évelyne

33 mots pour résumer l’Ouest canadien Impressionnant. Exaltant. Mythique. 3 objets indispensables à avoir là-bas Une paire de bonnes chaussures de marche ; des lunettes de soleil ; un appareil photo. 3 choses à savoir avant de partir Avoir un goût prononcé pour l’indépendance. Savoir travailler à distance. Accepter que la nature ait le dernier mot.
22 jurons bienfaiteurs Fuck et shit, et leurs versions soft pour les plus jeunes, fudge et shoot. 2 plats, le pire et le meilleur Comme partout aux États-Unis, ce qui est pré-emballé est moins bon et plus cher. Le brunch à l’Ahwahnee Hotel, pour quiconque aime manger dedans en ayant l’impression d’être dehors. 2 lieux, à voir ou à éviter À voir : Cloud’s Rest, la plus belle vue du parc national de Yosemite. À tomber par terre… ce qu’il vaut mieux éviter vu l’arête étroite au sommet qui culmine à 3 027 mètres. À éviter : Yosemite en été. Les cascades sont au plus bas et la foule au plus haut.
11 grand moment de solitude Attendre mon mari, qui fit en voiture et en moins de trois jours, la traversée du pays, après avoir annulé le 10 septembre 2001, son vol prévu pour le lendemain. 1 grand moment de béatitude Le lever du soleil au sommet de Half Dome (2 694 mètres) après une nuit de marche sous la lune. 1 grand sujet d'étonnement, toujours Comment faites-vous, mes compatriotes américains, pour rester si curieux, si décomplexés et si chaleureux ?

Partez !