Katrina : 10 ans après

Il y a 10 ans, j'emménageais à la Nouvelle-Orléans… deux mois avant que l'ouragan ne détruise 80% de la ville. Nous arrivions de la côte Est où nous avions essuyé une tempête de force équivalente peu de temps auparavant. Je n'étais donc pas inquiète et ma première réaction a été de penser : chouette, on part se promener le temps que ça passe. Puis : j'espère qu'on ne sera pas longtemps sans électricité. En fait, nous sommes partis un mois entier. Nous avons fait partie des chanceux qui ont pu revenir tôt, notre maison n'ayant subi que des dégâts mineurs.

Comment l'ouragan a changé la Nouvelle-Orléans

Durant notre évacuation, avec deux enfants encore très jeunes, j'ai été très surprise par la solidarité époustouflante témoignée par de parfaits inconnus lorsque je disais que j'étais de la Nouvelle-Orléans. On s'inquiétait de savoir ce dont j'avais besoin, les restaurants nous offraient notre repas ou au moins celui des enfants, on nous proposait un logement, un travail… L'élan de générosité a été tout simplement fabuleux. Tout l'inverse du stéréotype de l'Américain qui ne pense qu'au profit !
Revenir dans une ville où rien ne tient plus droit m'a fait l'impression d'arriver dans une ville dévastée par une guerre. Et l'odeur ! Les réfrigérateurs poussaient dans les rues comme des champignons… Ajoutez à cela le sentiment de culpabilité d'être aussi bien lotie alors que tant de gens sont plongés dans la détresse totale, je ne pouvais que chercher des moyens d'aider, comme tout le monde.
Puis arriva Halloween, Mardi Gras… et cette année-là, dans une ville encore peu habitée, les célébrations ont été plus délirantes, joyeuses et même chaleureuses que jamais. Le costume le plus drôle et le plus vu était sans doute celui du réfrigérateur.

La Nouvelle-Orléans en 2015

Le 29 août, cela fera 10 ans. Les commémorations ont commencé dans cette ville reconstruite à 80%. Beaucoup de nouveautés ont vu le jour depuis, les levees et pompes coupables de la dévastation sont "presque" entièrement prêtes à affronter un nouvel ouragan.
Haïti nous est venu en aide, nous lui avons rendu la pareille le moment venu. Le Népal nous est venu en aide et le 8 juillet nous lui rendrons la pareille. Un festival est organisé à City Park au profit du Népal avec, bien sûr, de la musique fantastique. Si vous êtes dans les parages cet été, regardez bien le programme des commémorations de Katrina, c'est plein de surprises, et à ne pas manquer ! Moi j'y serai ! À bientôt.

Full Circle New Orleans to Nepal: An Evening in the Botanical Gardens

8 juillet 2015 au Botanical City Park, Victory Avenue, La Nouvelle-Orléans
Acheter son billet en ligne sur Brown Paper Ticket

© photo principale "Navy-FloodedNewOrleans" by Jeremy L. Grisham – U.S. Navy. Licensed under Public Domain via Wikimedia Commons