La Corvette, une légende américaine

Parmi les voitures de légende nées après-guerre, la Corvette, lancée en 1953, est désormais assemblée à Bowling Green, au cœur de l’Amérique profonde dans les collines du Kentucky. Retour sur l'épopée de la plus sexy des sexagénaires…

Prototype de l’authentique sportive, la Corvette draine dans son sillage une cohorte d’images liées à la culture pop des fifties et sixties. Sur le site de la marque Chevrolet, on apprend que la Corvette apparaît dans 1434 films, documentaires ou séries. Parmi les plus récents, citons 60 secondes chrono, Cars 2, Transformers ou Captain America : le soldat de l’hiver. En 2013, Chevrolet a fêté les 60 ans de son modèle fétiche en sortant une Stingray Première Edition en édition limitée. La marque est particulièrement fière de posséder la voiture la plus produite sans interruption dans le monde.

blog-usa-chevrolet-corvette-745121

Un millier d'ouvriers au travail

À l’entrée de l’usine, une immense peinture murale valorisant le logo de la marque accueille le visiteur, illustrant aussi le patriotisme américain. Aucun doute, la Corvette se veut le symbole du savoir-faire made in USA et nul doute que ce doit être un bon stimulant pour maintenir les cadences de production…
Nous allons découvrir les coulisses de la production de ce symbole de l’Amérique après avoir montré patte blanche car photos et films sont interdits.
Nous sommes avant tout surpris par l’atmosphère décontractée régnant sur la chaîne de production qui s’aligne sur près de douze kilomètres. Nous, on n’en parcourt que 1 600 m et c'est déjà pas mal…
Cela vient sans doute de la manière dont chacun est vêtu. Il y a même des gens en short ! Le guide nous explique qu’aucune tenue n’est imposée en dehors de lunettes de protection, sauf à l’assemblage où il faut porter un pantalon. Certains employés mangent en travaillant ou écoutent de la musique.
Un vrai travail à la carte de 6h à 15h. Car ici, on ne fait pas les 3x8, à la rigueur quand il y a de grosses commandes, on ne débauche qu’à 16h30…
Un bon tiers de l’effectif est féminin. Nombre de femmes sont d’ailleurs chefs d’équipe. Tout ceci explique sans doute cette ambiance inattendue dans un environnement industriel (mais d’une propreté éblouissante).
De grands panneaux électroniques affichent en vert les unités à jour et en rouge celles en retard. Mais on ne se met pas la pression pour autant. En cas de retard, l’alerte se déclenche sur la musique de son choix !

À savoir
En dehors de caméras ou appareils photographiques, sac à dos, sac à main et autres contenants divers, talons aiguilles, chaussures ouvertes, cannes, béquilles, armes et enfants de moins de 7 ans sont interdits.

La Corvette en 2015

Une voiture à la carte

Environ 140 voitures sortent de l’usine quotidiennement, avec des pointes à 180 quand le carnet de commande est bien rempli. Chaque Corvette n’est produite qu’en fonction d’une commande de la part de son futur propriétaire ou d’un concessionnaire. C’est la raison pour laquelle on voit à la queue leu leu des modèles différents alignés sur la chaîne. En fonction des options diverses et de la palette de coloris, aucun modèle n’est absolument identique.
Si nous commandons maintenant, il nous faudra attendre entre 4 et 6 semaines. Pour un modèle de base, il faut compter à peu près 55 000 dollars, 80 000 dollars pour une Z06. On se demande pourquoi 95% des ventes se font en Amérique… Même si le pays est de plus en plus sensibilisé à l’écologie, il y a encore des irréductibles prêts à s’offrir un bolide de 455 à 650 chevaux selon le modèle pour foncer en théorie jusqu’à 316 km/h en passant de 0 à 100 km/h en DEUX secondes !

blog-usa-chevrolet-corvette-82703205

De l’assemblage aux finitions

Concession à la modernité, les Corvettes produites dans cette usine ultramoderne totalement rénovée il y a une dizaine d’années sont construites en aluminium et non plus en acier. Les modèles actuels pèsent presque 100 kilos de moins. Bon, la voiture pèse tout de même près d’une tonne et demie quand même. L’objet fini coûte moins cher à la fabrication et consomme moins. Et le guide fièrement peut annoncer que 100% des chutes d’aluminium sont intégralement recyclées (ben oui : 100% c’est intégral non ?!).
Il faut compter trois jours et demi pour achever la réalisation complète d’une Corvette du début de l’assemblage à ses finitions. Elle devra ensuite passer toute une batterie de tests sur place et sur route avant sa livraison. Auparavant elle aura été dotée de pneus Michelin de type des super sport flat (on précise pour les spécialistes).
Pendant ce temps, sur le parking de l’usine, des centaines de voitures alignées attendent d’être envoyées à leur heureux propriétaire.

 

Découvrir les coulisses de la production d'une Corvette
GM Bowling Green Assembly Plant, 600 Corvette Drive, Bowling Green
© photo principale : Marian Schrader / fotolia.com © photos article de haut en bas : chicagophoto / fotolia.com ; Blickfang / fotolia.com ; hdemestier / fotolia.com