Winslow (Arizona) : un concentré de Route 66

Au très sympa Old Trails Museum, garni de tout le fourbi habituel (outils, armes, selles, souvenirs, etc.), on apprend que la ville est née avec l’arrivée du Santa Fe Railway en 1880 dans le sillage de Brigham City située à moins à moins de deux miles au nord. De cette dernière, il ne reste plus grand-chose, les crues du Little Colorado en étant venu à bout dès 1881. Une partie des ruines furent recyclées pour construire l’hôtel La Posada. Le reste, en cours de restauration, est classé au National Register of Historic Places. Les premiers européens à s’installer dans la région furent ensuite des Basques. Winslow est quant à elle bien debout et s'offre à voir. Incontournable pour un road trip aux USA !

Winslow, ville arty

Dynamisée par le Winslow Art Trust, la petite ville a parié sur l’art pour sa revitalisation destinée à la sortir de son état de semi ville fantôme en lui ouvrant la porte de vieux bâtiments liés à l’histoire locale et à la Route 66. La gare doit devenir à terme le Route 66 Art Museum, accueillant des galeries d’art contemporain tout en rénovant la salle d’attente dans son état originel.

On sait déjà qu'Ed Ruscha, l’un des parrains du pop art devrait être représenté. Snowdrift Art Space, l’ancien grand magasin Babbitt Brothers ouvert en 1914, abrite désormais un studio d’artiste en résidence et une galerie montrant expos permanentes et temporaires. El Gran Art Garage, conçu en 1930 pour être le garage abritant les cars des Harvey Car Indian Detours qui trimballaient les touristes descendus du train aux canyons et ruines indiennes, se trouve juste en face du Route 66 Art Museum. Il appartient à Paul Ruscha, le frère d’Ed, qui, vivant sur place, veut en faire aussi un centre d’expos artistiques.

blog-etats-unis-usa-arizona-winslow-musee

 

Curious & Relics

En fouillant un peu nous sommes tombés sur deux curiosités bien typiques de la 66. Tout d’abord, au hasard des blocks, nous sommes attendus par un énorme bouledogue haut de deux mètres en fibre de verre. Il s’agit de la mascotte des équipes sportives du lycée du coin. On se demande s’il est là pour faire peur aux équipes adverses ou à interdire à ses congénères de s’oublier dans le parc adjacent…

Nous sommes ensuite passés faire une offrande à la Church of the Mother Road. “L’église de la Route Mère” est assurément la plus petite église de la Route 66 et sans doute l’une des plus petites des États-Unis et donc du monde comme on le proclame à l’office du tourisme local. On a quand même trouvé la place de caser deux banquettes et un autel dans ses 2,50 m x 1, 50 m ouverts à tous les vents. Heureusement qu’il ne pleut pas souvent dans le coin.

C’est une famille de locaux qui a récupéré des débris du Skylark Bar démoli sur place pour la reconstruire en 2012 en mémoire d’une figure locale, Leroy Austin Kenna. Le vitrail provient peut-être de l’église mormone de Brigham City, la ville fantôme citée plus haut.

Enfin, les amoureux du rock'n roll s'arrêteront quelques instants devant la statue "Standing on the corner" en hommage à la chanson Take it Easy des Eagles.

 

Une adresse de charme

Sur le tracé de la Route 66, intégré au Depot, le La Posada Hotel est l’un des chefs d’oeuvre de Mary Elizabeth Jane Colter. Elle réalisa de nombreuses commandes à la demande de Fred Harvey, le directeur de l’hôtellerie et de la restauration de l’Atchison, Topeka & Santa Fe au début du XXe siècle, notamment au Grand Canyon. Ici, non seulement elle conçut l’hôtel, inauguré en 1930, et ses jardins dans le style d’une hacienda hispanique, mais elle dessina aussi les meubles, la vaisselle et les uniformes du personnel.

Fréquenté par quantités de célébrités et tout le gratin hollywoodien, il ferma ses portes en 1957. Après une longue période d’incertitude sur son avenir, l’hôtel a finalement été restauré dans sa grandeur originelle. Même si l’on n’y dort pas, il faut arpenter son magnifique lobby semblant tout droit sorti d’un Zorro. Son restaurant, Turquoise Room, se réserve à l’avance.

blog-etats-unis-usa-arizona-winslow-posada

 

Aux environs

Homolovi Ruins State Park

Ce site archéologique, au bord du Petit Colorado en lisière orientale de Winslow, protège les ruines d’au moins sept pueblos dont quatre sont listés au National Register of Historic Places. Ils étaient occupés par les Hisat'sinom, ancêtres supposés des Hopis. C’est un centre de recherche important pour l’étude des routes de migrations des Hopis entre XIIIe et XIVe siècles. Les amateurs y sont accueillis avec bienveillance pour des ateliers de fouilles.

Hibbard Road

Si vous voulez voir un bout de la vraie Route 66 des origines, cherchez la sortie 10 miles à l’est de Winslow. L’endroit est très isolé, il y a davantage d’herbe que d’asphalte et aux dernières nouvelles, la route était coupée par des barrières suite à l’effondrement d’un pont. On ne peut donc pas aller très loin mais l’alignement des poteaux téléphoniques à contre jour est assez pittoresque… À éviter en cas d’orage car la route se transforme vite en une allée de boue plus ou moins liquide.

La réserve Hopi

Winslow est la localité de la I-40 la plus proche de la réserve Hopi dont les mesas mystérieuses se dressent dans le désert environ 60 miles au nord, au cœur de la réserve Navajo, sur le chemin du Canyon de Chelly et de Monument Valley.

Meteor Crater

Moins de 20 miles à l’ouest et 5 miles au sud de la I-40, (sortie 233) Meteor Crater a été creusé par la chute d’un météore il y a à peu près 22 000 ans ou peut-être 50 000. L’impact déplaça 300 millions de tonnes de roches, certains cailloux de plus de trente tonnes furent projetés à des kilomètres. On a du mal à imaginer l’événement et il est tout aussi difficile d’apprécier le site en restant au ras du sol malgré sa taille imposante, 1 265 mètres de diamètre et 174 mètres de profondeur tout de même…  Il servit de terrain d’entraînement pour les premiers astronautes de la NASA à s’être posé sur la Lune en 1969. Les mauvaises langues et autres complotistes prétendent même que toute la mission s’est déroulée intégralement sur place… L’accès est un peu cher mais il s’agit d’un site privé. En route, ne manquez pas les ruines abandonnées du trading post de Meteor City, de quoi faire des photos très évocatrices…

Meteor impact crater near Winslow, Arizona, USA.

Nos adresses

  • La Posada Hotel, 303 East 2nd Street
  • Bull Dog, North Park Drive North Berry Avenue & West Cherry Street à l’ouest de la Winslow High School.
  • Church of the Mother Road, 116 East 2nd Street à un demi block du Standing on the Corner Park et un block du La Pasada Hotel dans le patio du “centre d’affaires“ Skylark Courtyard.
  • Snowdrift Art Space, 120 West Second Street
Découvrez tous nos voyages dans l'Arizona.
© photo principale : Alan Levine © photos article de haut en bas : n° 2 Alan Levine, 3 Jayjay P, 4 Tsaiproject