La saga du Sundae

Si nombre de localités se disputent la paternité du hot dog, du hamburger et de la tarte aux pommes, les icônes de la cuisine populaire américaine, c’est parce qu’il n’existe aucune preuve de leur création. Il n’en va pas de même pour le Sundae, la célèbre glace, revendiquée par la cité d’Ithaca, au cœur de la région des Finger Lakes dans l’état de New-York.

Qu’est-ce qui fait d’une glace un Sundae ?

Les historiens savent que les glaces étaient servies avec des nappages ou des coulis avant les années 1890. Mais cette composition ne devint un Sundae que le jour où son consommateur, percevant ce cocktail glacé comme une réalisation nouvelle, décida de lui donner un nom. Nous sommes le dimanche 3 avril 1892 à Ithaca. À l’époque, les pharmacies étaient équipées de fontaine à soda prévue pour y boire de l'eau gazéifiée supposée faciliter la digestion, additionnée de bicarbonate de soude (d’où le nom de soda), aromatisée ou sucrée pour faire passer le goût, voire une boule de glace à qui l’on prêtait aussi des vertus digestives. Pris d’une inspiration, Platt ajouta du sirop de cerise et couronna le tout d’une cerise confite. Cela avait de l’allure et s’avéra délicieux, les deux hommes donnèrent un nom à cette création. Scott suggéra de lui donner le jour de son avènement, le dimanche. Le premier "Cherry Sunday" (littéralement le dimanche à la cerise) était né.

L’enquête se corse

Grâce aux recherches, menées par deux étudiantes du History Center du Tompkins County, retrouvées en 2007 à la Bibiothèque Kroch de l’Université Cornell. On apprend que les livres de compte de la Platt & Colt Pharmacy confirment que Chester Platt vendait bien de la crème glacée au début des années 1890 et commandait les ingrédients indispensables à la confection du Sundae. Ils confirment également que DeForest Christiance était bien employé chez Platt & Colt au moment des faits.

Une lettre de William G. Henderson, avocat mandataire en brevets à Washington, à la Platt & Colt Pharmacy, datée du 23 mars 1894, confirme que l’appellation "Sunday" existait déjà, et était devenue suffisamment populaire pour que ses créateurs cherche à en faire une marque déposée.

Une publicité parue dans l’Ithaca Daily Journal du 5 avril 1892 corrobore les souvenirs de Christiance. Cette annonce placée le 4 et publiée le 5 est sans doute la meilleure preuve que Platt voulait annoncer son invention qui n’avait pas seulement 24 heures, confirmant le 3 avril comme la date fondatrice.

Un autre encart publicitaire dans l’Ithaca Daily Journal du 28 mai 1892 vante le "Sunday" à la fraise, qui selon le témoignage de DeForest Christiance fut la seconde recette produite chez Platt & Colt.

Dans les années trente, en pleine Dépression, de nombreux articles parurent sur les origines du Sundae. Une lettre de DeForest Christiance à John G. Brooks, historien d’Ithaca, datée du 25 mai 1936, redécouverte en 2007 aux Archives Historiques du Comté de Tompkins County, est un témoignage passionnant. On y apprend que les étudiants allaient être son meilleur vecteur publicitaire, stimulant la concurrence et la créativité avec de nouveaux parfums, ananas ou chocolat.

Et ailleurs ?

Au moins une demi-douzaine de villes américaines se proclame site originel de la recette glacée. Mais aucune n’avance de preuves incontestables. Two Rivers au Wisconsin est la plus tenace au point qu’une querelle amicale lie Ithaca et Two Rivers. Un marker de la Société d’Histoire du Wisconsin planté au centre de Two Rivers annonce que le premier Sundae fut servi chez Ed Berner en 1881. Une réplique de sa fontaine à soda y est encore en activité et chaque juin, on y célèbre "le jeudi du Sundae". Ses promoteurs se fondent sur une interview donnée par Ed à un journal local en 1929. L’article n’indique aucune date, ce qui n’a pas empêché la ville de décréter qu’il s’agissait de 1881. Or, les registres de naissance du Wisconsin prouvent que Ed Berner avait à peine 17 ans. Peu probable qu’un aussi jeune homme ait pu être propriétaire d’une buvette … Enfin, la rubrique nécrologique du même Ed Berner en 1939 annonce qu’il avait réalisé son premier Sundae vers 1900…

Ithaca va vous faire fondre

Pour céder aux sirènes du Sundae, rendez-vous aux terrasses des cafés des Commons, le quartier piéton névralgique. Il existe au moins une quinzaine de glaciers en saison estivale. Arrosé de hot fudge, double fudge, butterscotch, caramel, sirops de fruits, saupoudré d’amandes ou de noisettes, de Granola ou de Smarties, fourré au brownie, garni de fruits frais (le Banana Split est un super Sundae inventé à Latrobe en Pennsylvanie en 1904)... Vous aurez l’embarras du choix !

On aime :

Purity Ice Cream Company dont la tradition glacière remonte à 1936 (700 Cascadilla Street).

La Green Street Pharmacy où trône une fontaine à soda à l’ancienne (131 East Green Street).