…la Saint-Patrick aux États-Unis

Les vagues successives d’immigration aux États-Unis connaissent toutes des moments de tension. Mais, petit à petit, l’intégration se fait, et les traditions de tous ceux et celles qui ont quitté leur pays natal finissent par s’ajouter aux autres traditions pour former la diversité unique de la culture américaine. La fête de la Saint-Patrick, traditionnellement une fête irlandaise et célébrée le 17 mars, en est un bonne exemple.

La Saint-Patrick dans les écoles

Les enfants vont à l’école portant un T-shirt ou un autre vêtement de couleur verte. Leurs enseignants ont auparavant glissé un mot dans leurs sacs à dos pour le rappeler aux parents. En classe les enfants dessinent des trèfles appelés shamrocks. Les plus jeunes confectionnent des cookies également en forme de trèfle et décorés d’un glaçage vert. Ils les partageront avec leurs copains de classe.

Une carte de la Saint-Patrick
Une carte de la Saint-Patrick

La Saint-Patrick pour les plus grands

Le 17 mars, il est fréquent de croiser des gens de tous âges portant un vêtement de couleur verte ou une broche en forme de trèfle. Les magasins vendent des cartes plusieurs semaines avant la date. Les pâtisseries offrent des gâteaux et des cookies avec le fameux glaçage vert, et les fleuristes vendent des pots de trèfles et des fleurs teintées en vert. Certains Américains vont jusqu'à décorer leurs maisons avec l’enthousiasme typique made in the USA : des trèfles et des leprechaun gonflables envahissent alors les pelouses ou les pieds des boîtes aux lettres.

Et puis bien sûr, le soir de la Saint-Patrick, la bière coule à flots. Dans un pays qui s’est mis au chardonnay et au malbec, la bière reste la boisson favorite des Américains. La bière irlandaise et la musique celtique sont mises à l’honneur dans tous les pubs le 17 mars.

O'Reiliy's Irish Pub
O'Reiliy's Irish Pub

Les symboles de la Saint Patrick 

Le trèfle

On dit que Patrick utilisa un trèfle pour expliquer le concept de la Trinité. Dieu, à travers le Père, le Fils et le Saint Esprit, ne fait qu’Un. 

Le leprechaun

Un personnage masculin pas plus grand qu’un enfant, même s’il porte barbe et chapeau. Le leprechaun, issu du folklore irlandais, est doté d’une personnalité facétieuse et il exerce le métier de cordonnier. Il cache son or dans un pot et récompense de trois vœux quiconque arrivera à lui extorquer la cachette. Mais attention, il faudra regarder le leprechaun sans jamais détourner le regard, car il est capable de piéger quiconque relâche l’attention. 

La couleur verte

Cette couleur symbolise l’Irlande mais aussi la chance. La tradition veut que l’on pince ceux et celles qui ne portent pas de vert le jour de la Saint Patrick.

La harpe

C'est un instrument essentiel dans la musique irlandaise.

La croix celtique

Une croix chrétienne sur laquelle Patrick ajouta un soleil, un symbole irlandais important, quand il entreprit de convertir les Irlandais à la chrétienté. Le but était de permettre aux Irlandais de conserver leurs croyances ancestrales.

Les patronymes irlandais aux États-Unis

À la Saint-Patrick, les fleuristes vendent des trèfles en pot.
À la Saint-Patrick, les fleuristes vendent des trèfles en pot.

Les plus populaires

Murphy, Kelly, O’Sullivan, O’Brian, Walsh, Byrne, Ryan, O’Connor, O’Neill, O’Reilly.

Portés par des célébrités

On pense immédiatement à John F. Kennedy, le 35e président des États-Unis lorsqu’on évoque les Américains de descendance irlandaise. Mais la liste est beaucoup plus longue. Pour n’en citer que quelques-uns : Henry Ford, Walt Disney, Alfred Hitchcock, John Wayne, Ronald Reagan, Clint Eastwood, Neil Armstrong, Raymond Chandler, Michael Connelly, Thomas Lynch, Alice McDermott, Georgia O’Keeffe, Flannery O’Connor, Frank O’Hara, F. Scott Fitzgerald, Mary Higgins-Clark, Susan Sarandon, Diane Keaton, Michael Moore, Matthew McConaughey, Jennifer Lawrence…

Retrouvez Évelyne sur son blog Evelyne Holingue

© photo principale : manhattanabout.com   © photos articles de haut en bas : Évelyne Holingue ; O’Reiliy’s Irish Pub ; Évelyne Holingue