L’Ellis Island de l’Ouest

Angel Island est la plus grande île de la baie de San Francisco, aujourd’hui toute entière protégée par l’Angel Island State Park. Surnommée l’Ellis Island de la côte ouest en référence à la célèbre île new-yorkaise, elle abrita la station d’immigration de la côte ouest. Elle vit passer au moins un million d’immigrants, majoritairement chinois, qui avaient traversé le Pacifique. Avant d’avoir le droit de rejoindre la Terre Promise américaine, ils devaient attendre des jours, parfois des mois (en moyenne la détention durait entre deux et trois semaines) en butte aux interrogatoires et autres examens médicaux.

La visite

Bien que de nombreux bâtiments d’origine aient brûlé, la station d’immigration rénovée (USIS : United States Immigration Station), en service de 1910 à 1940, procure à peu près le même effet que sa consœur de la côte est, ne serait-ce qu’en découvrant les poèmes griffonnés sur les murs de ses baraquements. On y apprend l’histoire du système de filtrage où les candidats devaient prouver qu’ils avaient de la famille habitant déjà les USA, ce qui était loin d’être évident pour la plupart d’entre eux et encourageait alors le trafic de faux papiers.

Certains sites ne sont accessibles qu’avec les tours guidés mais cela en vaut la peine car on accède ainsi à des endroits plus secrets, moins fréquentés. Longtemps base militaire sous le nom de Fort Mc Dowell, l’île, pendant la 2e Guerre Mondiale, servit de centre de détention de prisonniers de guerre japonais, allemands ou italiens sans oublier les nippo-américains soupçonnés d’appartenir à la Cinquième Colonne.

Y accèder

C’est un but sympa pour une balade en vélo, en allant jusqu’à Tiburon, au nord du Golden Gate pour prendre le Angel Island Ferry. L’USIS se trouve à environ un mile de l’Angel Island Café si l’on n’a pas amené son pique nique. Une balade dans l’île permet aussi d’explorer divers vestiges militaires mais surtout d’admirer les vues originales sur la topographie exceptionnelle de la baie de San Francisco. Il existe un tour combinant Angel Island et Alcatraz organisé par les California State Parks et le service des Parcs Nationaux pour les plus paresseux. Il faut tout de même compter environ 6 heures d’excursion et on n’a guère le temps de flâner en route.