Que faire un 4 juillet à New York ?

1

Assister au feu d’artifice

Le 4 juillet est le jour férié le plus américain qui soit et le vivre à New York, la ville américaine la plus emblématique reste une chose à faire. Qu’il s’agisse de passer la journée à Central Park, à Times Square, à Coney Island ou sa soirée à observer les feux d’artifices.

Les feux d’artifice sont sponsorisés par Macy’s – les Galeries Lafayettes locales et sont tirés depuis des barges positionnées le long de l’East River. On peut les observer depuis n’importe quel lieu dégagé à Manhattan, au Queens ou à Brooklyn.

Insider's tip

Si vous voulez vous mêler à la foule sachez que le FDR Drive – l’autoroute qui longe la partie est de Manhattan – est rendu piéton pour la soirée.

Le spectacle qui s’offre aux yeux du spectateur est un show de sons et de lumières mélangeant la musique classique avec des morceaux plus actuels. L’événement est bien sûr gratuit et sans ticket.

2

Supporter les pros du hot dog

Pour patienter avec les feux d'artifice, rendez-vous au Luna Park, le célèbre parc d'attractions de Coney Island. C'est là-bas que se tient le fameux Nathan’s Hot Dog Eating Contest, une compétition du plus gros mangeur de hot dogs, mythique à New York. Vieux d'un siècle, il attire chaque année quelque 40 000 spectateurs et sa retransmission à la télévision est suivie par un million de passionnés.

Pour y assister, rendez vous au croisement entre les Surf and Stillwell. Les plus téméraires oseront peut-être se confronter aux recordmen de l'épreuve. Les autres se contenteront de goûter au célèbre sandwich à la saucisse puisque Luna Park abrite le plus vieux kiosque à hot dogs de New York.

photo principale : Feux d'artifice sur l'Hudson © Shutterstock