Route 66 : escale à Tucumcari

Elle a écrit l'âge d'or de cette petite ville. Au temps de sa haute fréquentation, la Route 66 a fait de Tucumcari une ville étape de choix. Les motels y poussaient alors comme des champignons. Aujourd'hui, la nouvelle route Interstate 40 contourne la ville par le sud, la rendant presque invisible. Le tronçon de la Route 66 traversant le patelin est renommée Tucumcari Boulevard mais fait tout pour maintenir en vie l'esprit de sa grande époque.

C’est surtout le soir, en "cruisant" le long de la Route,  que nous remontons le temps par un long travelling au cœur des années cinquante, admirant les néons rétros des enseignes commerciales des motels, restaurants et stations-service. Défilent à nos côtés, le Royal Palacio, le Cactus Motel, le Palomino Motel… Mention spéciale pour le Blue Swallow Motel joliment restauré. Classé au National Register of Historic Places, il séduit le voyageur avec son enseigne à l’hirondelle toute de néon bleutée. Sa construction date de 1939 mais son ouverture fut retardée à 1942, suite à l’entrée en guerre des Etats-Unis.

Tout l'esprit de la grande époque de la Route 66 est immortalisé au Blue Swallow
Tout l'esprit de la grande époque de la Route 66 est immortalisé au Blue Swallow

Autres sites amusants autant que représentatifs, le sombrero du restaurant La Cita, le Sahara Sands Motel & Restaurant, Dick's Auto Service, le Pow Wow Restaurant, le Motel Safari, le Buckaroo Motel, le Redwood Lodge ou le Paradise Motel. Le Tee Pee Curios avec son entrée via un wigwam de béton éclatant de blancheur est une illustration de l’hyper commercialisation de la Route d’hier et d’aujourd’hui si on veut se ramener une paire de mocassins ou une couverture indienne. On peut toujours loger dans la plupart de ces motels pour coller à l’ambiance de la Route.

La boutique de souvenirs à l'architecture aussi pittoresque que les articles qu'on y trouve
La boutique de souvenirs a une architecture aussi pittoresque que les articles qu'on y trouve

 

Bienvenue à Tuccumcari

À l’ouest de l ville, le New Mexico Route 66 Museum raconte par le menu toute l’histoire de la Route 66 traversant le Nouveau Mexique de Glenrio à Gallup avec Tucumcari en plein milieu. Quelques 160 photos de la 66 de Chicago à L.A. ornent l’un des murs, un diner archi vintage a été reconstitué avec un jukebox Rock-Ola, des pompes à essence, des enseignes en porcelaine, des objets comme une guitare Route 66 dédicacée par Loretta Lynn, l’une des grandes stars de la country, diverses expositions sur l’histoire de la 66 au Nouveau Mexique, un montage audiovisuel. Le clou reste bien entendu la petite collection de voitures incluant une Ford Model A Sedan de 1929, une Ford Model A Coupe de 1931, une Studebaker President 1937. On passe ensuite à 1956 avec la Mercury Montclair, 1963 avec une Studebaker GT et 1975 avec une Plymouth Fury... Et pour le moment, l’entrée est gratuite, les dons bienvenus.

 

Pas très loin du musée, nous allons voir, cette fois le Convention Center de Tucumcari où les touristes se prennent en photo devant les chromes rutilants du "Route 66 Monument", une œuvre monumentale dédiée à la Route suite à une commande passée par plusieurs institutions dont la ville, le New Mexico Highway Department et la New Mexico Arts Commission, rien que ça… La sculpture réalisée par Tom Coffin en 1997 a le look d’un aileron de Cadillac des fifties, cerné de chrome et frappé du mot route en chrome également, Le tout est surmonté de deux gros 6 de style assez grossier rappelant les lettrages pop des sixties et réalisés en tubulure, chromée elle aussi. Cet ensemble est assez haut perché sur une pyramide ressemblant aux montagnes voisines, parcourue d’une frise de pneus et d’une autre figurant une route soulignée d’une ligne de dépassement discontinue, du moins on le suppose. Au final, on obtient un improbable cocktail de designs et de cultures, mêlant l’indienne, un rien tellurique à celle de la bagnole, tout en mouvement... Dommage, nous ne l’avons pas vu de nuit, il doit bien mieux rendre en pleine obscurité…

Le Route 66 Monument, tout aussi icônique... qu'étrange
Le Route 66 Monument, tout aussi icônique... qu'étrange

 

 

© photo principale : Tony Hisgett © photos article de haut en bas : n° 2 Sylvain L., 3 El Toro, 4 et 5 Domaine Public, 6 Rockabilly on the route festival
Agenda
blog-etats-unis-route66-tucumcari En juin, le Rockabilly On the Route Festival est dédié à l’esprit de la Route 66. Au menu : véhicules vintage, pin-ups, musique de roadtrips…