Saint Augustine, doyenne de Floride

Une ville américaine fondée en 1565 et portant le nom d’un saint est une rareté. Saint Augustine est donc une exception qui mérite le détour et pas seulement pour ces deux raisons.

Saint Augustine : la Floride comme vous ne l'avez jamais vue

blog-usa-floride-saint-augustine (3)

À l'image du comté de Saint Johns, dont elle est le siège, Saint Augustine est d’une exceptionnelle beauté. Si comme moi avant mon premier voyage, vous imaginez la Floride plate et uniquement faite de plages, détrompez-vous. Saint Augustine et sa région offrent une variété de paysages de rivières, de lacs, et d’estuaires propices à de nombreuses activités : randonnées pédestres, voile, kayak, canoë, natation, vélo

Je recommande en particulier une balade sur l’une des nombreuses plages de la région : Velano Beach, les plages de Ponte Vedra, les plages de Jacksonville… Contrairement à de nombreuses plages aux États-Unis, il est possible de marcher pendant des heures sur un sable d’une finesse et d’une blondeur exceptionnelles. Les coquillages y sont aussi très beaux, et la température de l’eau rappelle davantage la Méditerranée que l’Atlantique.

Saint Augustine d'hier à aujourd'hui

blog-usa-floride-saint-augustine (5)

Située tout au nord de la Floride, sur la côte Est, dans la région appelée First Coast, Saint Augustine est le plus ancien peuplement permanent des États Unis. La ville fut sous contrôle espagnol et britannique jusqu’à ce que la Floride soit cédée aux États Unis par l’Espagne en 1822.

Aujourd’hui Saint Augustine est restée incroyablement européenne et ne peut qu’enchanter les Américains qui s’extasient sur ses rues pavées, son château fort, ses allées ombragées, et ses maisons entourées de porches où il fait bon attendre la fin de l’ondée tropicale qui ne manque jamais son rendez-vous de milieu d’après-midi pendant l’été.

Le matin est le moment idéal pour découvrir la ville. La plupart des attractions et magasins n’ouvrent pas avant dix heures. C’est aussi le moment où la chaleur humide caractéristique du sud-est des États Unis est tout à fait supportable. Après la visite du quartier piéton, partez à la découverte des petites rues où habitent les résidents, un peu à l’écart mais facilement accessibles.

Que voir à Saint Augustine ?

blog-usa-floride-saint-augustine (6)

Comme tous les endroits populaires Saint Augustine a son lot de musées, de magasins, et de restaurants attrape-touristes.

J’ai évité le parc de la Fountain of Youth, à l'endroit supposé du débarquement du premier explorateur européen, Juan Ponce de León, et le premier Ripley's de Floride. D'ailleurs, beaucoup d'endroits prétendent être les plus anciens de Floride, voire des États Unis. Qui sait ?

Je n’ai pas aimé le restaurant Columbia qui pourtant est présenté comme le meilleur de la ville. Il m'est apparu trop touristique et propose une nourriture trop lourde, un comble dans une région où poissons et crustacés figurent sur tous les menus.

Deux bons points que les Français et Européens ne manqueront pas de remarquer: il n’y a dans la ville aucune chaîne de magasins et la ville est entièrement accessible à pied. Je recommande le petit café situé dans la cour intérieure de l’Alcazar ou la mairie. Le service est agréable et la localisation idéale pour faire une pause à l’écart de la foule et de la chaleur si vous visitez en été.

Si vous aimez l’histoire et l’architecture, et aussi la beauté naturelle des villes côtières, ne manquez pas Saint Augustine.

En savoir plus sur Saint Augustine
Office de tourisme de Saint Augustine, 10 Streer Castillo Drive
Télécharger le plan de Saint Augustine
Café Alcazar, 25 Granada Street

© photo principale : Évelyne Holingue © autres photos : Évelyne Holingue

Retrouvez Évelyne sur son blog Evelyne Holingue.