… des premiers signes du printemps

Le printemps : en voilà un qui a su se faire désirer ! Pourtant, j’ai bien cru que je ne verrais jamais les cherry blossoms d’Hamilton Park en fleur tellement l’hiver semblait vouloir piquer du temps au printemps.

Petite histoire des cerisiers

Le cerisier japonais est le symbole de l’amitié entre les États-Unis et le Japon depuis 1912, date à laquelle le maire de Tokyo, Yukio Ozaki, offrit 3 000 cerisiers à la ville de Washington DC, pour célébrer l'amitié florissante des deux nations. Ces arbres furent alignés au bord du Tidal Basin à Washington, et ce cadeau fut renouvelé en 1956 avec 3 800 arbres supplémentaires.

National Cherry Blossom Festival
National Cherry Blossom Festival

Le National Cherry Blossom Festival

Tous les ans, un festival, le National Cherry Blossom Festival, célèbre l'amitié durable entre le Japon et les États-Unis. De célébration intime, presque confidentielle, qu'il était à ses débuts, le festival est devenu l'une des plus importantes célébrations du printemps aux États-Unis.
À l’occasion du centième anniversaire des premiers cerisiers, en 2012, le festival fut présidé par the first lady Michelle Obama, et il dura cinq semaines. L'édition 2014 a eu lieu du 20 mars au 13 avril et a attiré des milliers de curieux et amoureux du printemps. Au programme des réjouissances : cérémonie d'ouverture, parade, festival… mais aussi cours de fitness pour se remettre en forme avant l'été, soirée Pink Tie Party, dégustation de sake et compétition de cerf-volant. De quoi voir la vie en rose…

 

Retrouvez d'autres articles de Sherie sur son blog
Ouverture d'un parenthèse.
 
© photo principale : Capital Region USA   © photos articles de haut en bas : National Cherry Blossom Festival