Sur un air de country 2/6

Première étape de notre voyage musical : Nashville, la capitale du Tennessee qui n’est pas surnommée Music City par hasard. La ville respire la country et bien d’autres genres musicaux, ce qui en fait l’une des destinations US les plus appréciées.

Nashville concentre toute une série d’institutions musicales et est imbibée d’une ambiance à laquelle il est difficile de résister. Mais à Nashville il y a aussi une vie après la country, et elle peut être parfois très hype entre les boutiques de fringues vintage et les "people". Nicole Kidman l’a bien compris, elle qui y vit désormais en famille avec Keith Urban, son chanteur country de mari.

Les musées

Vous saurez tout sur son histoire et ses artistes grâce aux inépuisables collections et aux expos temporaires du gigantesque Country Music Hall of Fame & Museum, en plein centre ville. C’est, dans son genre, une réussite architecturale : le bâtiment principal est le surprenant croisement d’un tourne-disque, d’un piano et d’un aileron de requin géant copié d’une Cadillac d’autrefois. À l’intérieur, de multiples expériences interactives et des milliers d’objets expliquent les connections passionnantes entre la country, le blues, le rythm’n’blues, la pop et les nouvelles tendances. Des expos permanentes et temporaires illustrent les grands artistes du genre ou ceux qui, à un moment ou un autre de leur carrière, y ont touché... Instruments, costumes de scène, objets, photos et musique remplissent les vitrines. Il y a même des automobiles à la déco assez étonnante ! Et si vous êtes assez nombreux, vous pourrez enregistrer un CD sur place en réservant un studio à l’avance.

Tennessee Tourism - Country Music Hall of Fame
Tennessee Tourism - Country Music Hall of Fame - Museum

La visite est couplée – entrée et navette incluse - à celle du Studio B dans le quartier des studios de Music Row où, de Roy Orbison à Dolly Parton en passant par Chet Atkins, on a enregistré du tube en boucle à longueur de platine à commencer par Elvis qui y grava plus de 200 titres.

C’est dans le même quartier que Bob Dylan était venu enregistrer Nashville Skyline en 1969. À cette occasion, il enregistra plusieurs morceaux en duo avec Johnny Cash devenu un ami proche depuis leur rencontre au Newport Folk Festival de 1964. Seul le mélancolique Girl from the North Country fut conservé dans l’album.

Au pays de l’homme en noir

Tennessee Tourism - Musee Johnny Cash
Tennessee Tourism - Musee Johnny Cash

Justement, à proximité Country Musical of Fame, le nouveau musée Johnny Cash, est dédié à l’homme en noir, immortalisé par Joachim Phoenix dans le biopic Walk the Line . Ce songwriter, maillon essentiel dans l’histoire de la musique américaine et de la country en particulier, vécut longtemps à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Nashville où il se produisait régulièrement et où il enregistra ses succès. Il était donc logique qu’un hommage particulier lui soit rendu en plein centre de la capitale du Tennessee. Documents, lettres, récompenses, instruments et costumes illustrent la vie mouvementée de l’interprète de Ring of Fire, énorme vedette aux Etats-Unis, chanteur, animateur télé et même acteur, puisqu’on le vit même incarner un méchant dans un épisode de Colombo !

Du sanctuaire à la grand messe

Mais si vous voulez commencer par le commencement, il vous faudra faire le pèlerinage au Ryman Auditorium, en plein centre lui aussi. Site originel du fameux programme radiophonique live du Grand Ole Opry à partir de 1943, l’endroit date de 1892. Avec ses vieilles banquettes en bois et ses grands vitraux, c’est la véritable cathédrale de la country mais aussi du rock, du folk et de la pop US, qui a reçu les plus grands, de Dylan à Springsteen en passant par Chris Isaak, James Brown, Neil Young après Cash ou Elvis Presley.

Tous ont loué son acoustique exceptionnelle digne d’un lieu de culte, ce qu’il est d’ailleurs. Restauré en 1994 après vingt années d’interruption, il accueille toujours des concerts et on y trouve des vitrines sur les artistes les plus emblématiques à l’avoir fréquenté, Cash et June Carter en tête.

À propos de Grand Ole Opry, pensez à réserver à l’avance. Les spectacles ont lieu toute l’année le vendredi et le samedi auxquels s’ajoutent le mardi et le jeudi à certaines périodes. Offrez-vous un tour backstage (accompagné) pour vous mettre dans l’ambiance depuis les coulisses.

Les bars honky tonks

Si par malchance, vous ne passiez pas à Nashville le bon soir pour un concert au Grand Ole Opry, vous pourrez toujours écumer en ville les bars honky tonks se succédant tout au long de Lower Broadway.

Tennessee Tourism
Tennessee Tourism

Tootsie's Orchid Lounge est l’un des grands honky tonks historiques de Broadway. Des stars comme Kris Kristofferson, Willie Nelson, Roger Miller, Waylon Jennings, Patsy Cline ou plus récemment Terri Clark y sont passées. Les artistes sortant de leur représentation au Ryman avaient l’habitude de rentrer par la porte  à l’étage, alors ouvrez l’œil autant que l’oreille.

The Stage, après avoir accueilli le Roy Acuff Museum dans les années 1960-1970, voit se produire sur sa scène des artistes émergents. Ne manquez pas la peinture représentant les Highwaymen, le supergroupe surfant sur l’outlaw country formé par Johnny Cash, Waylon Jennings, Willie Nelson et Kris Kristofferson.

Au Robert’s Western Wear, on vous vend des bottes et autres fringues western le jour et on y fait du honky tonk la nuit… du Nashville pur jus ! Les touristes sont coude à coude avec les locaux sirotant une PBR (Pabst Blue Ribbon), un burger ou du bon vieux rockabilly. Tout le gratin musical y est un jour passé de Merle Haggard à Tom Petty en passant par Dwight Yoakam. Comme le dit la légende si vous y rentrez avec vos chaussures de danse, vous en ressortirez avec une nouvelle paire de bottes… (416 Broadway).

Legends Corner est un autre honky tonk bar coté de Broadway. Vous y croiserez sans forcément les connaître les célébrités locales, admirerez les murs ornés de pochettes de disques, des 78 tours enregistrés par Elvis au Studio Sun de Memphis ou une guitare de Johnny Cash.

Si vous aimez la foule et une ambiance surchauffée, poussez les portes du Wildhorse Saloon, énorme boîte western sur trois niveaux, tout près du Riverfront Park. Tout en dégustant du barbecue à gogo, on peut suivre des cours de line dancing sur l’immense piste de danse digne d’un stade d’athlétisme...

On trouve encore de très bonnes adresses du côté de Printers Alley ou à l’ouest du centre, vers Elliston Place. Suivez l’actu du moment avec la presse spécialisée (Nashville Scene, AllThe Rage ou les éditions du week-end du Tennessean). Le Station Inn donne rendez-vous depuis une trentaine d’années aux amateurs de Bluegrass et de musique Roots. Ici les anonymes côtoient les amateurs célèbres. Et tous les songwriters en herbe se doivent de passer au mythique Bluebird Cafe plus orienté folk, roots ou americana. Excentré mais intime, c’est, depuis 1982, le royaume des auteurs-compositeurs, sans doute l’une des meilleures adresses musicales de Nashville. Plein d’artistes, que l’on vient écouter religieusement à l’inverse des bars de Broadway, y ont démarré comme Garth Brooks. Et on y mange pas mal du tout. Vous avez intérêt à réserver.

Des festivals, souvent en plein air

Si vous êtes de passage le jeudi en été, assistez à Nashville Dancin', des concerts en plein air sur Riverfront Park bordant la Cumberland, ou à d’autres événements comme Southern Ground Fest ou AmericanaramA. Pour les mordus, la semaine des Country Music Awards début juin est le moment phare de l’année avec des concerts à foison. Même chose, lors de l’Americana Festival de septembre. Ce genre d’événements remplit les hôtels de la ville et fait monter les prix, on ne peut pas tout avoir…

© photos articles de haut en bas : Tennessee Tourism

Mes adresses country à Nashville :

  • Bluebird Café, 4104 Hillsboro Pike
  • Country Music Hall of Fame & Museum, 222 5th Avenue South
  • Grand Ole Opry, 2802 Opryland Drive, désormais à l’extérieur de la ville en direction de l’aéroport dans un énorme complexe avec hôtel géant sous verrière et centre commercial
  • Legends Corner, 428 Broadway
  • Musée Johnny Cash, 123 3rd Avenue South
  • Robert’s Western Wear, 416 Broadway
  • Ryman Auditorium, 116 5th Avenue North
  • Station Inn, 402 12th Avenue South
  • The Stage, 412 Broadway
  • Tootsie's Orchid Lounge, 422 Broadway
  • Wildhorse Saloon, 120 Second Avenue North