Top 4 du Mississippi

Si le Mississippi est l’un des États du Sud ayant le mieux préservé son authenticité culturelle et son histoire, symbolisés à la fois par le blues, les plantations et la Guerre de Sécession, c’est aussi une région très agréable pour un voyage en famille, notamment au printemps et à l’automne. Et même en été, on pourra aller se rafraîchir en piquant une tête dans le golfe du Mexique dont les plages sont le parfait complément de l’ambiance festive de New Orleans.

1
Balade en canoë sur le Big Muddy  (Clarksdale)

blog-usa-mississippi-canoe-vm

90 minutes au sud de Memphis commence le Delta, la région où le blues est né, rural avant de s’exporter dans les grandes villes.
On doit bien sûr s’arrêter dans le centre gentiment décati qui collectionne nombre de sites liés à l’histoire du blues à commencer par le Delta Blues Museum. La boutique Cat’s Head Delta Blues & Folk Art est un incroyable méli-mélo d’artisanat rustique très local et de disques y compris des raretés introuvables ailleurs. Si Roger Stolle est là, n’hésitez pas à lui parler, c’est un puits sans fond de connaissance sur sa région. Le soir on peut aller dîner en musique au Ground Zero, un restaurant qui appartient à l’acteur Morgan Freeman, originaire de la région.
Mais Clarksdale est aussi une base pour explorer en canoë le dédale d’îles et de bancs de sable semés sur le Mississippi et ses affluents. Pique-niquer en pleine nature sur une grève en compagnie de hérons vous ramène au temps de Mark Twain et même d’avant. Le cadre rappelle Mud, le beau film de Jeff Nichols. Il ne manque plus que le séduisant Matthew McConaughey…
Nous avons été très agréablement surpris de découvrir un environnement totalement vierge alors que plus au sud en Louisiane, les abords du fleuve ont été malheureusement bien endommagés par l’industrie, pétrolière notamment. Nous n’avons pu faire qu’une excursion de 3 heures, facile pour des enfants de 8-10 ans. Il existe aussi des expéditions de plusieurs jours avec bivouac, de quoi vraiment se prendre pour Huckleberry Finn ou Tom Sawyer.

2
La côte du golfe du Mexique

blog-usa-mississippi-coast-beach-2-vm

New Orleans a des plages et on ne nous le disait pas ! À 90 minutes de l’aéroport de New Orleans, la côte du Mississippi bordée par le golfe du Mexique aligne toute une série de petites stations touristiques qui sont autant d’anciens ports de pêche historiques comme Biloxi, Pascagoula, Gulfport ou Pass Christian.
En dépit des nombreux casinos plantés sur le sable, on peut se balader dans les bayous en canoë ou en hydroglisseur à la recherche de la faune locale nichée dans de nombreux refuges naturels.
Et le bord de l’océan est l’endroit idéal pour conclure un long voyage sur la route par une petite escapade balnéaire toujours bienvenue. Ce ne sont pas les enfants qui nous contrediront !

3
Croisière à Ship Island (Gulfport)

blog-usa-mississippi-ship-island-4blog-usa-mississippi-ship-island

Il ne faut surtout pas manquer cette excursion, sûrement la plus belle balade de toute la côte. Une petite vedette vous emmène de Gulfport pour une traversée de douze miles jusqu’à Ship Island, l’une des îles-barrières du Gulf Island National Seashore.
Ship Island est surmontée d'un vieux fort en briques aux remparts surmontés de caronades. Construit à partir de 1859, il tomba vite dans les mains des Fédéraux lors de la Guerre de Sécession. Ils en firent une prison où s’entassèrent jusqu’à 20 000 Sudistes. Désaffecté en 1903, il reste à défier l’océan et les ouragans pour le plus grand bonheur des touristes venus passer une journée à la plage sur ce petit bout du monde fréquenté par les dauphins, tortues pondeuses et oiseaux de mer.

4
Visite du Lower Mississippi River Museum (Vicksburg)

On vient d'abord à Vicksburg pour s’imprégner de l’histoire de la Guerre de Sécession avec le champ de bataille classé parc national qui retrace les épisodes du siège de 1863. Il ne faut pas manquer l’épave assez saisissante du USS Cairo repêchée dans la vase.
En ville, dans un bâtiment aux lignes contemporaines inauguré au bord du fleuve en 2012, le Lower Mississippi River Museum & Riverfront Interpretive Site raconte la relation tumultueuse entre le fleuve mythique et la région.
Conçu avec le concours de la Smithsonian Institution de Washington et du Department of the Interior et du National Park Service, il explicite l’impact de l’Old Man River sur les habitants du Delta pour qui il est autant source de vie et de développement que destructions et malheurs.

blog-usa-lower-mississippi-river-museum
Le M/V Mississippi IV lors de l'inauguration du Lower Mississippi River Museum

Y sont abordés de manière très vivante l’histoire de la première voie de communication des jeunes États-Unis et ses crues les plus spectaculaires.
Le clou est certainement la visite du Motor Vessel Mississippi IV, un remorqueur en service sur le fleuve de 1960 à 1993, et mis au sec à côté du musée. Expositions, objets et animations interactives permettent d’imaginer la vie du bord, avant de passer dans le poste de pilotage où l’on peut prendre la barre du simulateur de navigation pour une expérience virtuelle criante de vérité.

Le top des activités pour découvrir le fleuve Mississippi
Ship Island, embarcadère au Gulfport Small Craft Harbor à l’intersection des US Hwy 90 et 49
Lower Mississippi River Museum, 910 Washington Street, Vicksburg

© photo principale : Visit Mississippi © photos articles de haut en bas : Visit Mississippi ; Visit Mississippi ; Ship Island Excursions ; Lower Mississippi Museum