Voyage dans l’Ouest américain

Hi there !
Pour vous qui aimez arpenter les grands espaces vides et les déserts à perte de vue de la Californie et du Nevada, le parc national de Death Valley est the place to go pour un voyage ouest americain. Laissez-moi vous parler plus particulièrement de Rhyolite, mythique ville fantôme, perdue au nord-est du parc.

Boutique abandonnée à Rhyolite
Boutique abandonnée à Rhyolite

 

 

 

Cette ancienne petite bourgade a eu son moment de gloire au tout début du 20e siècle avec la ruée vers l’or. Une école, une banque, une prison et même un casino ont poussés au beau milieu du désert entre 1904 et 1916. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, et que la crise financière du début du 20e siècle est passée par là (et oui, les crises financières elles, traversent bien les époques !), les habitants ont progressivement désertés les lieux et sont partis voir si les cailloux étaient plus jaune ailleurs. De cette ville improbable ne restent que des vestiges…de merveilleux vestiges pour tous les amoureux de la mythologie du Grand Ouest américain.

 

Banque abandonnée à Rhyolite
Banque abandonnée à Rhyolite

Ryolite : au cœur du voyage ouest americain

"8 bit desert blond" de Szukalski - Rhyolite
"8 bit desert blond" de Szukalski

L’un de ces amoureux est l’architecte belge Albert Szukalski qui, pour rendre hommage à cette ghost town, a implanté ses nombreuses sculptures sur place. Elles contrastent certes avec l’ambiance du lieu mais rendent aussi et surtout un extraordinaire hommage à l’histoire de la conquête de l’Ouest…ce fameux Gold Rush qui a fait de la Californie ce qu’elle est aujourd’hui.

Émilien – « Last Supper » de Szukalski
"Last Supper" de Szukalski
© photo principale : Émilien Leboucher    © photos articles de haut en bas : Émilien Leboucher